Le Port Autonome de Cotonou procure le sourire aux pensionnaires du CPSA de Sègbèya.

Poinçons pour écriture braille, cannes blanches, papiers brailles, ordinateurs, imprimantes et des vivres constituent l’essentiel du don estimé à 3,5 millions de FCFA fait ce jeudi 24 octobre 2019 par la Jeune Chambre Internationale Cotonou Espoir au Centre de Promotion Sociale des Aveugles et Amblyopes (CPSA) de Sègbèya, grâce à une importante contribution du Port Autonome de Cotonou. En s’associant à cette noble initiative, le PAC reste dans sa dynamique de solidarité vis à vis des couches les plus nécessiteuses. Le CPSA Sègbèya est une école spécialement dédiée aux enfants handicapés visuels. Cent trente (130) apprenants dont quarante-huit (48) filles y sont inscrits cette année. Malgré leur handicap, ils réalisent des performances scolaires insoupçonnées. Au titre de l’année scolaire écoulée, l’école a enregistré des taux d’admission de 100% au CEP et de 60% au BAC. Le CPSA est une école de référence qui a déjà livré au marché de l’emploi, des compétences utiles dont le collègue Guillaume AWOULOU agent du PAC autrefois pensionnaire de la première promotion dudit centre. Après OTCHA, GLAZOUÉ c’est le CPSA Sègbèya qui bénéficie des biens faits de la responsabilité sociale du PAC. Néanmoins, pour que la détermination des apprenants ne s’étiole, l’achat d’un nouveau bus pour faciliter leur mobilité déjà délicate et la réfection de la cuisine de l’école sont des actions urgentes vers lesquelles la chaîne de solidarité doit s’étendre.

SCCOM/PAC