Célébration de la Journée Internationale de la Femme édition 2020,  les Femmes portuaires font parler leurs cœurs au CNHU et à l’HOMEL de Cotonou

 

Sourires, remerciements et prières résument la joie des dizaines de femmes parturientes du CNHU et de l’HOMEL précédemment retenues à l’hôpital pour incapacité d’honorer les factures afférentes aux soins qui leur sont administrés, ce samedi 07 Mars 2020. Sensibles à la situation d’indigence de celles-ci, les membres de l’Amicale des Femmes du Port Autonome de Cotonou (AFPAC) ont entrepris de payer les factures objet de leur maintien à l’hôpital. Cette initiative fort appréciée par les responsables des deux (02) centres de santé entre dans le programme d’actions de l’Amicale  en prélude à la célébration de l’édition 2020 de la Journée Internationale de la Femme (JIF).  Après l’étape de la prison civile de Cotonou l’année dernière, les femmes du PAC viennent une fois encore exprimer leur solidarité à l’endroit de leurs semblables en difficultés existentielles.  Pour la présidente de l’AFPAC, Amélie Huguette AMOUSSOU KPETO, cette action vise à permettre à leurs consœurs de retrouver la chaleur et l’étreinte famille et d’y célébrer dignement la JIF. Elle a été possible grâce au soutien de la Direction Générale et de l’ensemble du personnel du Port Autonome de Cotonou.  La célébration officielle de cette année étant différée pour le vendredi 13 Mars 2020, les femmes du PAC ont comme à l’accoutumée prévu une manifestation symbolique qui se tiendra à l’espace Divine du CPA de Cotonou.