POLITIQUE DE MANAGEMENT DES RISQUES AU PORT DE COTONOU

Le Port Autonome de Cotonou s’est doté depuis le 06 décembre 2019 de sa politique de management des risques. Ce dernier implique une maîtrise totale des risques et devra être intégré à l’organisation de chaque entité de l’entreprise, aux processus ainsi qu’aux projets. 

Cliquez sur le titre pour lire...

 

 

Le Port Autonome de Cotonou participe à la 13ème édition de la Foire d'Exposition de Bamako (FEBAK)

La Foire d’Exposition de Bamako (FEBAK) est l’un des géants rendez-vous de business incontournables du continent. Organisée par la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali, elle accueille chaque année en moyenne un millier d’exposants, provenant de toute l’Afrique occidentale et du centre et issus de divers segments économiques. Occasion pour les hommes d’affaires et les entreprises du continent de nouer des partenariats en vue de conquérir le marché de cette région en forte croissance démographique.

En effet, depuis deux (02) dans la FEBAK est une opportunité immanquable pour le port de Cotonou, qui y va pour exposer ses atouts et conforter sa position de meilleur port de transit des économies sous-régionales.Une délégation de la direction Commerciale et du marketing du Port Autonome de Cotonou séjourne actuellement à Bamako pour promouvoir la destination Cotonou et les changements et améliorations qui s’y opèrent au profit des clients.

La délégation béninoise à en profiter pour rencontrer le Conseil Malien des Chargeurs. Les échanges ont portés sur des intérêts communs aux deux parties. Les perspectives sont bonnes pour le Port Autonome de Cotonou au regard de la dynamique nouvelle retenue à la fin desdits échange. La présente édition de la foire de Bamako qui prendra fin le dimanche 02 février 2020, a été lancée le jeudi 16 janvier 2020 par le Premier Ministre du Mali. Elle est placée sous le thème : « la valorisation et la transformation du coton».

La direction générale du Port Autonome de Cotonou prend des mesures de renforcement des mesures de protection des navires en escale à Cotonou.

Dans le cadre de la lutte contre des actes de piraterie, la direction générale du Port Autonome de Cotonou prend des mesures de renforcement des mesures de protection des navires en escale à Cotonou. Déclinées en dix (10) points, ces mesures prévoient essentiellement que chaque navire doit avoir obligatoirement un agent maritime, l’attribution de poste d’attente pour tout navire en fonction des disponibilités et l’embarquement de la garde armée obligatoire et sans frais pour tout navire devant séjourner au mouillage en rade de Cotonou.

Arrêté interministériel N°052/MIT-MEF/DC/SGM/CTJ/CNCB/SA/041SGG19 du 04 décembre 2019

Par arrêté interministériel N°052/MIT-MEF/DC/SGM/CTJ/CNCB/SA/041SGG19 du 04 décembre 2019, il est instauré le Bordereau électronique de Suivi des cargaisons en République du Bénin. Il permet de suivre et de contrôler des couts des cargaisons maritimes. Sa gestion est confiée au Conseil National des Chargeurs du Bénin (CNCB).  Les chargeurs ou leurs mandataires sont tenus pour toute cargaison embarquée ou débarquée au Port de Cotonou, à l’exception des transbordements, d’établir un Bordereau Électronique de suivi des cargaisons et de le faire valider par le représentant du CNCB.

Lire le contenu de l’arrêté