Séminaire des entreprises belges et béninoises

L’initiative de Port d’Anvers International, une 1ere du genre.
En effet, une quarantaine d’entreprises belges et une centaine d’entreprises béninoises en séminaire économique pour des échanges d’expertises et création de partenariats.

Ça se passera le lundi 25 novembre 2019 à l’hôtel Azalai de Cotonou.

Cet évènement renferme plusieurs enjeux : Les chefs d’entreprises béninois et belges auront l’occasion de tisser des liens d’affaires, échanger et discuter des projets d’avenir commun. L’industrie portuaire anversoise y sera représentée par ses principaux représentants.

C’est aussi une porte ouverte sur l’Europe aux différentes entreprises béninoises enregistrées et des possibilités de marchés béninois voir africains pour les entreprises belges.

C’est enfin une véritable opportunité de captation d’investissements d’entreprises européennes en quête d’opportunités africaines.

 

Signature du contrat de Réalisation de l’étude géotechnique du Port de Cotonou, les préalables des grands travaux lévés

Le contrat de réalisation de l’étude géotechnique du nouveau terminal N°5 qui sera construit au Port de Cotonou a été signé ce vendredi 15 novembre 2019 à la Direction Générale du Port Autonome. En prélude à l’exécution des grands travaux prévus au plan d’investissements, le Port Autonome de Cotonou a retenu au terme d’un appel d’offre international, le Groupe China Harbour Engineering Company LTD (CHEC) pour l’exécution de l’étude géotechnique du Port de Cotonou. Une fois les études achevées, la phase d’opérationnalisation des grands travaux sera enclenchée pour transformer le visage de notre port et assurer sa modernisation.  Rappelons que le Groupe CHEC jouit d’une grande expérience dans le domaine et est déjà présent au Nigéria, au Ghana et en Côte d’Ivoire.

23.000 T de noix de karité en partance pour la Suède

Le volume des exportations, en nette amélioration. 23.000 Tonnes de noix de karité à destination de la suède. C’est la preuve évidente de l’importance que prend désormais l’exportation des produits locaux dans le trafic  au Port de Cotonou. Autrefois, en proportion quasiment insignifiante les exportations commencent par prendre de l’envergure au Port de Cotonou grâce à la politique gouvernementale et les reformes en cours d’opérationnalisation. De bonnes perspectives donc pour le développement de l’entreprise et pour l’exportation en générale.